03 octobre 2005

Parlons badminton

Je joue au badminton depuis plus de 10 ans avec un groupe organisé : un associé de l'entreprise de mon père qui depuis son cégep organise ça les mardi soirs. En 10 ans j'ai joué dans 3 gymnases différents, j'ai utilisé 5 raquettes, j'ai détruit plusieurs volants (pas que je suis si puissant, mais un volant arrive au bout du rouleau un moment donné), j'ai fini 2-3 paires de souliers, je me suis foulé la cheville 1 fois, j'ai rencontré beaucoup de monde, j'ai gagné plus de partie que je n'ai perdues (je crois :-P).

Me voilà rendu au bout de ces 10 années d'expérience et je me demande si je ne suis pas en train de stagner. Je m'explique, quand je joue, c'est pout le plaisir, mais aussi pour gagner. Il faut dire que j'ai un certain esprit de compétition qui demeure en moi. Ça l'air que c'est de famille, mes oncles du côté de mon père sont pareils, mon père un peu moins. Ainsi je suis un peu mauvais perdant, mais ce n'est pas vraiment là où je voulais en venir. Ce que je voulais dire, c'est que j'essaie toujours de m'améliorer, de peaufiner une facette de mon jeu. Et ça c'est une chose que j'ai un peu de la misère avec les autres joueurs. Dans nos groupes, évidemment tous ne sont pas du même calibre et j'ose me catégoriser dans les plus forts du groupe. Parfois je ne peux m'empêcher de désespérer face au peu d'amélioration que mes coéquipiers apportent à leur jeu. Ils ont toujours les mêmes points faibles et ne semblent pas travailler à les améliorer. Ce que je remarque aussi, c'est souvent le manque de combativité... c'est un match de badminton qu'on est en train de jouer, nous ne sommes pas spectateurs, il faut participer, courir après le volant, s'étirer pour aller le chercher le plus loin possible. Je me vois, ou je vois d'autres joueurs courir partout, et souvent aller chercher le volant à côté du coéquipier paresseux. Je veux bien croire que tous n'ont pas les même capacités physiques, mais je suis de ceux qui se disent que le badminton c'est 90% dans la tête, donc faites aller vos méninges. C'est peut-être ça le problème, le manque de sens du jeu. Je me confonds en hypothèses pour expliquer tout ça, mais c'est peut-être moi qui comprends mal. Je dois être trop compétitif. À chaque saison depuis un bout, je me donne de nouveaux objectifs à améliorer. Il y a 2 ans, c'était mon coup du revers, que j'ai grandement amélioré et gagné en puissance. Dans les dernières années, c'était mon jeu au filet, car rarement je me positionne à cet endroit, mon partenaire (souvent féminin) ayant de la difficulté à obtenir la puissance ou la mobilité que j'ai en fond de terrain. Il m'en reste encore beaucoup à apprendre, et pourtant j'en surpasse plusieurs.

Autre chose qui me tracasse avec ça, c'est que j'ai très souvent à jouer avec un partenaire plus faible que moi. Je n'ai pas de misère si celui-ci me laisse la place pour manoeuvrer : je peux couvrir bien du terrain. Ce qui est agaçant c'est quand il veut en prendre plus qu'il en est capable. Oui c'est le fun qu'il veuille en prendre davantage, si les coups qu'il essaie réussissent. Ça m'arrive souvent de penser "Oui ce coup là je l'avais et j'aurais fait mieux que ça". Ça peut avoir l'air égoïste, mais c'est la réalité. En fait, et je vais conclure ainsi, c'est que je crois que j'aimerais jouer avec des joueurs meilleurs que moi et ainsi, n'avoir que moi-même à blâmer. À ce moment, ce sont eux qui se diront : "qui m'a fichu avec un pareil partenaire ?"

3 commentaires:

Maelstrom a dit...

Mais s'ils ne les essaient pas parce qu'ils savent que tu fais mieux, ils ne s'amélioreront pas, et là ça revient au fait que tu "désespères" face aux paresseux et ceux qui ne s'améliorent pas.

C'est pour ça que personnellement, je préfère le simple. De même, j'ai pas à me sentir coupable si je joue avec un plus fort, ou j'ai pas de frustrations si l'autre est trop faible. De plus, ça donne beaucoup plus l'occasion de s'améliorer. Mais peu importe, je n'ai plus vraiment l'occasion de jouer malheureusement, j'ai sans aucun doute perdu le peu de talent que j'avais dans ce sport.

Finalement, à mon avis, tu vois peut-être ça trop compétitif pour une organisation comme ça. Tu devrais songer à t'inscrire dans une équipe de compétition quelconque, tu sais avec un coach...

MaxiWheat a dit...

Ouais j'suis d'accord qu'ils ne s'amélioreront pas ainsi et que le simple est une façon idéale de s'améliorer. Quant à l'inscription dans un club de compétition... Bof tu sais... j'suis rendu trop vieux pour ça ;-)

Catherine a dit...

Et ça n'existe pas les club de compétition pour petits vieux? :)