02 septembre 2005

Les fusions

Il y a trois ans je crois que c'est arrivé. Les fusions municipales devaient amener du renouveau sur la scène municipale québécoise. Elles devaient également nous faire économiser des sommes faramineuses d'argent et devaient par conséquent améliorer nos services, faire diminuer nos taxes et nous rendre plus heureux. Et justement parlant de bonheur, je ne suis pas très content par les temps qui courent, car les fusions municipales sont venues me toucher moi, petit citoyen que je suis, dans mon confort, mes habitudes, mon petit train train quotidien. Lorsqu'elles sont survenues, ces fusions, je ne m'en suis pas fait tant que ça, je n'étais pas aux barricades pour dire "Non, on n'en veut pas de vos fusions !!!". Tout ce que ça a pus me faire, c'est de me départir du nom de ma ville, je n'étais plus "Lachenaie" comme un collègue de classe m'a déjà surnommé au cégep, mais plutôt Terrebonne, terre des Honda Civics à palette et des chemises carottées. Je commence sérieusement à la trouver amer cette union des Terrebonne, Lachenaie et La Plaine en grand Terrebonne (car évidemment il n'était pas question de nommer cette ville Lachenaie ou pire, La Plaine). Voici la raison de mon amertume : Depuis un peu plus de 10 ans, je joue au badminton avec un groupe organisé qui loue un gymnase dans une école de Lachenaie. Les joueurs dans le groupe sont restreints afin de garder un niveau de jeu et nous permettre de jouer plus souvent (à quoi bon jouer 30 dans un gymnase qui permet de faire jouer seulement 12 joueurs à la fois ?) Ainsi les frais pour jouer changeaient très peu d'une année à l'autre, le prix de location du gymnase et le nombre de joueurs variant très peu. Sauf que l'an dernier, Lachenaie étant devenue Terrebonne, les prix ont augmenté. Pourquoi ? Harmoniser les prix entre les différents gymnases de la nouvelle ville et bien évidemment à la hausse, pas question de faire une moyenne ou quoi que ce soit d'autre. N'ai-je pas dit que les fusions étaient censées nous faire économiser ? Pire encore cette année, la ville décide de ne plus nous louer le gymnase (nous sommes bien évidemment averti au dernier instant), que désormais du badminton libre remplacera notre groupe les mardis soirs et que nous n'avions rien à dire à ce sujet. Changement de s

3 commentaires:

Maelstrom a dit...

Mais même si Terrebonne et Lachenaie n'avaient pas fusionnées, tu resterais à Terrebonne quand même désormais! ;)

À moins biensûr que Lachenaie s'étende encore plus loin que ce que j'ai toujours pensé!

Au fait, le badminton libre, quels en sont les frais?

Catherine a dit...

Comment appelle-t-on un citoyen de Terrebonne au juste? Terrebonnien?

L'avenir du badminton est en jeu. En fouillant un peu, avec ma ville (non fusionné et prix quand même trop cher), le prix du terrain pour une heure est d'environ 50$... Non.. mais ils nous prennent pour qui? Trouver un terrain, se faire bâtir et construire un terrain de badminton serait presque plus abordable. Vive le collège Lionel Groulx, où le prix est de 11$ de l'heure... Fantastique, encore plus lorsqu'on joue à quatre.

Va falloir que tu t'exportes mon ami Maxi.

Maxime a dit...

Dit toi qu'au moins c'est devenu Terrebonne et non La plaine. Honteux s'aurait été ... ;) Sa vaut bien quelques frais supplémentaires :)