22 septembre 2005

Les débats

Avez-vous déjà écouté des débats ? Peu importe le genre : débat des chefs aux élections provinciales/fédérales, débats sportifs à la radio AM, débats à TQS, débats des candidats à la cheferies du Parti Québecois. Moi ça me tue. Peut-être parce que je n'aime pas les conflits, mais de voir du monde s'obstiner je n'aime pas ça. Ça me stresse de voir quelqu'un essayer d'en écraser un autre à coup d'argument choc pour que ça soit sa façon de voir les choses, son opinion qui soit entendue.

J'ai connu dans ma vie des personnes qui me semblaient être d'un naturel débatteur. Ce que je veux dire par là c'est que ces personnes vont parfois mettre de côté leurs propres convictions afin de pouvoir entretenir un débat pour le simple plaisir, et je me demande bien où en est l'intérêt. Je crois par contre avoir trouvé une piste car ce genre de mécanisme semble se déclencher (je viens de m'appercevoir que le verbe déclencher peut s'écrire des deux façons déclancher et déclencher) dans ma tête. Lorsque j'entends une affirmation trop généraliste ou sachant qu'il existe une partie non-négligeable de la population qui pense le contraire, je m'insurge en quelque sorte intérieurement. La personne qui émet l'affirmation, par exemple, que Star Académie n'a que de mauvais côté à ses yeux. Évidemment que Star Académie n'a pas que des mauvais côtés et il est très facile de le prouver par un ou plusieurs contre-exemples, mais là n'est pas la question. C'est plutôt, pourquoi sent-on le besoin de défendre, car c'est de cela que l'on parle, des idées avec lesquelles nous ne sommes pas nécessairement d'accord ? Parce qu'on ne veut pas tomber dans le préjugé ? Je pense plutôt que c'est parce que tout n'est pas noir ni blanc, mais rempli de tout plein de nuances de gris, et quand on donne dans le noir ou le blanc, l'alerte de généralisation excessive sonne dans le cerveau et nous oblige à réagir. Vous désirez débattre de ce message, référez-vous au service des plaintes ;-)

4 commentaires:

Guillaume dit le boubou a dit...

Je sais pas si tu t'es relu, mais tu sonne vraiment comme un professeur de francais de Écriture ret littérature, c'est assez marant :D

Mais n'empche que ca reviens a un proverbe celebre ou non, que j'ai entendu dans un jeu probablement.

There's no black nor' white; all shades of grey.

MaxiWheat a dit...

Oui je sais... quand je veux bien écrire ça sonne souvent comme ça, faudrait que j'essaie d'adopter un autre ton pour faire plus personnel, moins formel. Je vais y travailler.

Catherine a dit...

J'aime bien ton style d'écriture pourtant. À vouloir faire mieux parfois on fait pire! Mais je ne débaterai pas sur ce sujet :)

Maelstrom a dit...

Il est où le service des plaintes? :P

Moi ça dépend des débats, comme par exemple, je n'aime pas 110%. Mais un débat dans le respect, avec des arguments qui se tiennent, autre que des insultes gratuites et diffamatoires, je peux trouver ça intéressant. Des débats avec une certaine structure, autre que celui qui parle le plus fort gagne. C'est bon de voir deux côtés à une médaille pour pouvoir forger ta propre opinion sur un sujet quelconque. En fait, un sujet qui nous intéresse...

Je trouve quand même ta théorie intéressante et valide. Les affirmations extrémistes, et souvent gratuites, vont me faire réagir, encore plus si c'est à l'opposé de mon opinion. Défendre nos valeurs et croyances est quand même naturel si on s'en prend à eux.