17 décembre 2005

Ah! comme la neige a neigé!

Eh oui le sujet universel qui unit tous les êtres humains entre eux fait surface sur mon blogue. Fallait s'y attendre un peu après une tempête qui frolâ le record de la tempête du siècle de 1971. Donc si je dois en croire les nouvelles, c'est la plus grosse tempête de neige que j'ai vu dans ma vie. Malgré le fait que j'ai dû pelleter pendant trente minutes pour sortir de chez moi afin d'aller travailler, je n'ai pas trouvé ça si pénible que ça. Je trouve juste un peu frustrant que pour sortir d'ici, un bloc de 16 logements dont le stationnement arrière est commun avec un autre bloc de 16 logements, une seule personne me soit venue en aide pour déneiger toute l'entrée. Une jeune femme qui elle aussi devait aller travailler m'aida à pelleter, tandis qu'un gros monsieur pas de classe, de son balcon me criait de chercher de l'aide auprès du concierge ou de son fils, alors que lui restait bien là à ne rien faire. Et une fois le travail terminé, ma voiture dans la rue, un autre gros criss de monsieur, toujours aussi sexy que l'autre, sort du stationnement avec sa ru-ti-lante Mercury Topaz en me scandant quelque chose du genre "maudite neige, ça pas d'allure" et est parti sans nous remercier. Si je m'étais pas retenu je lui aussi crié "Hostie t'aurais pus nous aider espèce de paresseux" Bref je n'aurais tout simplement pas dû aller travailler, la moitié du bureau n'était pas là et je me demande ce que mes patrons vont faire avec ça, les absents seront-ils pénalisés ou bien les présents récompensés, nous le verrons dans un prochain épisode.

Bon ça suffit de parler de la température, je trouve que c'est le sujet le plus bas qui soit, quoiqu'universel comme je le disais plus haut, il unit toutes les classes, les races, les origines, les religions, les orientations sexuelles, les sexes. Bref on peut parler météo avec n'importe qui. Le sujet n'est pas sofistiqué, c'est un peu comme porter un jeans bleu sans artifice avec un t-shirt. En tout cas c'est ce que j'ai compris de l'émission What not to wear d'hier soir : porter des vêtements plus sophistiqués donne un image grown up. On a l'air plus mature quand on ne parle pas de la météo. Bon promis juré, je vais tenter d'éviter le sujet à l'avenir.

1 commentaire:

Maelstrom a dit...

Ah ben, c'est pas ce que j'avais compris moi. Je pensais que c'était un nouveau record pour le mois de DÉCEMBRE depuis 1970"kek", mais pas que c'était la plus grosse tempête de neige de ta vie. Pas de ma vie, parce que moi j'étais à Sherbrooke et j'ai eu la moitié de la neige qu'il y a eu à Montréal. Bref je suis sorti sans grand crainte ce vendredi.

Pour le linge, si je suis pas cool avec mes jeans bleus et mon t-shirt ordinaire, j'm'en criss. Tant que le linge ne passe pas pour un déguisement, je considère que c'est acceptable. J'ai d'autres choses à faire avec mon argent que de me payer du linge griffé à 300$ pour une paire de pantalon. Celui qui me juge parce que je porte un t-shirt et des jeans, je l'emmerde, et je dirais que son intégrité sociale doit être inversement proportionnelle à la valeur de son linge.