22 octobre 2006

Maison

Pour ceux et celle qui ne sont pas encore au courant, Nathalie et moi, nous nous sommes acheté une maison. Voici un peu comment ça s'est passé :

Il y a environ un mois, Nathalie me dit qu'il faudrait sérieusement commencer à regarder les maisons. Comme elle est à la maison tous les jours (congé de maternité jusqu'au mois de juin), elle a le temps de naviguer sur les sites immobiliers connus (SIA, Remax, Sutton, Royal Lepage, Century 21, La Capitale, Micasa, etc.) Une fois rentré du travail, je regarde ce qu'elle a mis en favoris, le genre de maisons, je lui donne moi avis sur certains de ses choix. Ça reste comme ça pendant trois semaines.

Au bout de ces trois semaines, elle me reparle encore qu'il faudrait qu'on regarde les maisons à vendre : elle en avait "spottées" encore quelques unes. Par contre, celles qu'elle avait notées il y a de cela trois semaines étaient presque toutes vendues sauf peut-être deux ou trois. À ce moment, on se dit qu'on devrait en visiter quelques unes question de savoir ce qui nous plairait, car c'est beau voir des photos sur Internet, mais ça ne dit pas tout. Donc pendant la semaine, Nathalie appelle tous les agents d'immeuble dont l'une de leurs maisons nous intéresse. En tout, environ 6 maisons au programme pendant la fin de semaine.

Les visites commencent le vendredi soir à Mascouche, une maison sur la rue Charlesbourg à vendre par l'agent Luc Brisson. Dès le départ, M. Brisson nous met bien à l'aise et nous explique un peu comment ça fonctionne. Il nous avertit également que la maison se trouve sur le bord de l'autoroute 25, d'où le prix plus bas par rapport aux autres maisons que nous voulons visiter. Nous entrons dans la maison, la première chose négative que je remarque : l'emplacement du four est trop petit, c'est un four plus étroit qu'il faut, et comme j'ai acheté des électros neufs quand nous sommes entrés en appartement, pas question de changer. Autre chose : le sous-sol est fini, mais ma tête doit passer à six pouces du plafond, moi qui ne suis pas grand. J'imagine mal mon beau-père et mes beaux-frères qui mesurent tous dans les six pieds descendre au sous-sol la tête penchée. En tout cas, cette maison là n'était pas pour nous. Disons que ça commençait plutôt mal.

Le lendemain nous faisons garder Émile chez mes parents pour pouvoir visiter le plus de maisons possible. Premier arrêt : Terrebonne Ouest, rue Camus. C'est un secteur flambant neuf, à proximité d'une école. La maison date de 2002 et elle parait très bien. L'agent nous fait visiter : la cuisine est très belle, les chambres aussi. Par contre le sous-sol n'est pas fini ; en fait une chambre y est finie, mais le reste est sur le béton. Le monsieur nous propose par contre de faire quelques divisions, mais personnellement j'aurais aimé que tout soit fini, car je ne suis pas tellement bricoleur. De plus, la haie sur le côté n'a pas fini de pousser, et le reste du terrain ne m'inspire pas tellement. Les taxes sont également très élevées car les infrastructures ne sont pas encore totalement payées.

Pour finir la journée de samedi nous devons visiter un bungalow bâti en 1974 qui est situé à Mascouche, l'une des maisons que Nathalie avait notée il y a trois semaines et qui est encore sur le marché. La maison se trouve à appartenir aux agents immobiliers qui la vendent. Comme la visite précédente s'est passée très rapidement, nous sommes un peu en avance. L'agent propriétaire nous fait quand même entrer et elle se présente : Annie Vaillancourt. Nous commençons la visite : la cuisine a été refaite, les armoires changées dans les années 2000, même chose pour les fenêtres et la salle de bain a aussi été refaite. La fille est super sympathique et elle porte attention à tout plein de petits détails auxquels nous n'aurions probablement jamais porté attention, comme par exemple le loquet de la porte pour aller dans la court arrière qui est défait mais qu'elle va réparer avant que l'acheteur ne prenne possession de la maison. Le sous-sol est entièrement fini (c'est un ancien "bachelor"), présentement aménagé comme suit : salle de jeu, bureau, salle familiale (2ième salon), petit atelier et salle de fournaise / chauffe-eau / échangeur d'air. Pour ce qui est du terrain (6000 pieds carrés) voici comment c'est : à l'avant un genre de rocail avec un muret de béton/pierres et un petit bout gazonné, à l'arrière c'est une piscine hors-terre avec une galerie qui rejoint la piscine et un cabanon en bois rond datant de 1974. Le terrain est bordé par une haie de dix pieds d'un côté et de clôtures des autres côtés. Une fois la visite terminée, Nathalie était très fébrile car ça semblait le choix tout désigné pour établir notre famille. C'est effectivement ce qui s'est avéré car nous l'avons revisitée le mardi et avons signé la promesse d'achat le mercredi.

Nous avons également visité d'autres maisons le lendemain, mais notre choix était déjà pas mal fait dans nos têtes. Par ailleurs, si j'avais un agent immobilier à vous recommander, je n'hésiterait pas à vous référer à Annie Vaillancourt.

4 commentaires:

Plateau Natura a dit...

Félicitations à votre nouveau domicile .

Leann Stosny a dit...

Next time visit Betaplex Les adresses de vos préoccupations et nous nous efforçons de vous offrir la tranquillité d'esprit lors de la construction de votre maison et après son achèvement.

Lovely Bruce a dit...

Visitez Projet Habitation est né d'une nécessité : il n'existait pas au Québec de site répertoriant les maisons et condos neufs ou en construction.

NCA a dit...

Nous avons l'intention d' acheter une maison aussi. Je souhaite que everythings correct , le sortent .